La fête des fallas de Valence

On brûle tout et on recommence !
Le printemps approche à grand pas… quoi de mieux pour fêter la fin de l’hiver et le retour des beaux jours qu’un petit séjour à Valence le temps des fallas ?

Cette fête classée au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO doit son origine aux charpentiers de Valence qui, à la veille de la fête de leur Saint Patron Joseph, brulaient devant leur atelier le matériel devenu inutile accumulé tout au long de l’année (chutes de bois, vieux vêtements, etc.).
Au fil du temps, ces tas de matières combustibles se sont transformés en statues dont le but était de transmettre un message critique sur la société et la politique. C’est en 1885 que cette fête se transforma en compétition et que l’esthétisme fit réellement son apparition, avec le concours des fallas organisé par le magazine « La Traca ». En 1901 la mairie de Valence commença à donner ses propres prix aux plus belles statues, pour les rassembler dans le musée fallero quelques années plus tard.
De nos jours les fallas sont fêtées du 15 au 19 mars, et le dernier jour, fête de la Saint Joseph, célèbre le jour de la cremà. Et même si celles-ci sont de plus en plus impressionnantes elles n’en perdent pas leur sens critique.

Maintenant, place au programme 2018 afin de bien préparer votre séjour à Valence !

Les festivités commencent bien avant le 15 mars ! Dès le mois de février, plusieurs événements sont organisés un peu partout dans la ville (feu d’artifices, célébrations, etc.) mais c’est à partir du 1er mars que la ville se met bel et bien au rythme des fallas.
Ainsi, du 1er au 19 mars rendez-vous à 14h00 sur la place de l’hôtel de ville de Valence pour assister à la mascletà quotidienne.
La mascletà est un spectacle pyrotechnique, fruit de l’explosion d’environ un millier de pétards (les masclets). Ce spectacle sonore dure environ 5 minutes jusqu’au terremoto (tremblement de terre) final.

alberto-di-lolli
El terremoto de las fallas ©Alberto Di Lolli

La journée du 15 mars est consacrée à la plantà de fallas, ce sont alors plus de 700 statues de cartons mesurant parfois plus de 20 mètres qui vont se dresser dans les rues de la ville, afin que tout soit en place dès le 16 mars.
Vous pourrez alors vous balader dans les rues de Valence et profiter d’un spectacle unique au monde, c’est aussi à partir de ce moment que les juges commencent à noter les ninots (les poupées de carton) pour n’en garder qu’un seul. Le ninot gracié prendra alors place au musée fallero à la fin des fêtes.
Autre temps fort de ces fêtes : les offrandes à la Mère de Dieu des Abandonnés (Virgen de los Desamparados), patronne de la Communauté Valencienne. La Vierge représentée sur une structure en bois de 14 mètres va alors se remplir peu à peu de bouquets jusqu’à se voir offrir un véritable manteau de fleurs dont le motif change chaque année.

Le 19 mars, le jour de la cremà signe la fin des festivités. C’est l’apothéose des fallas, le jour où ces impressionnantes statues de cartons sont alors toutes brûlées en même temps pour offrir aux visiteurs un fascinant spectacle de son et lumière.

falla_crema-valencia-visite-heraldo.es
La cremà ©Heraldo.es

Enfin ne manquez pas les nombreux feux d’artifices et autres spectacles pyrotechniques qui illumineront le ciel de Valence tous les soirs le temps des fêtes.

Pour compléter votre séjour n’hésitez pas à aller visiter le Museo Fallero. Ouvert toute l’année*, ce musée abrite tous les ninots sauvés des flammes depuis 1934.

* ouvert du lundi au samedi de 10h00 à 19h00, les dimanches et jours fériés de 10h00 à 14h00. Fermés les 1 et 6 janvier, 1 mai et 25 décembre.
Adresse : Plaza Monteolivete, 4, 46006 Valencia
Tarif : 2€/personne, gratuit les dimanches et jours fériés.
Note : le musée étant actuellement en travaux, certaines salles ne sont pas ouvertes aux visites. Afin de s’excuser pour ces désagréments, l’entrée du musée est gratuite.

Aller à Valence :
Depuis Paris : vols directs de 1h50,
Depuis Lyon : vols avec une escale 5h50,
Depuis Barcelone : 3h30 en train ou en voiture,
Depuis Madrid : 1h50 en train ou 3h30 en voiture,
Depuis Séville : 1h10 en avion, 4h30 en train, ou 6h en voiture.

Se loger à Valence :
Nous vous recommandons de prendre un hébergement dans la vieille ville, «ciutat vella», pour profiter des fallas et se déplacer plus facilement dans le centre.

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s